dans l’objectif « humaniste » de Sabine Weiss



portfolio Une exposition intimiste rend un bel hommage à cette photographe d’origine suisse, figure du courant humaniste qui marqua les années 1950 en France.

Par Publié le 19 octobre 2019 à 06h00, mis à jour à 10h54

Pour célébrer sa 8e édition, le Festival de photographie de la baie de Saint-Brieuc (une baie de la Manche bordant une partie du littoral des Côtes-d’Armor en France) réunit jusqu’au 17 novembre dix photographes. On y trouve notamment une sélection de clichés de Sabine Weiss, née le 23 juillet 1924 à Saint-Gingolph et qui fête cette année ses 95 ans. Cette exposition – qui propose en même temps une série de photographies sur le thème des amoureux – est l’occasion de plonger dans ces quelques moments uniques du passé mêlant scènes de rue, brodeurs et brodeuses en costume, lavandières ou peintre du dimanche. « La lumière et la composition renforcent ce que j’ai à dévoiler de l’être. Je cherche à être touchée : que la photo ne soit pas une image, mais un témoin de la joie, du chagrin, du recueillement, de la solitude ou de l’amour comme une complicité d’un regard avec l’autre », écrit Sabine Weiss, qui commente ici une série de photographies.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *