Commerce et pêche en priorités, selon la présidence croate



Pas un mot des tensions et du suspense du jour entre l’Iran et les Etats-Unis ou de l’internationalisation du conflit en Libye, qui mobilisaient mercredi à Bruxelles les dirigeants des institutions européennes. Ce qui ne veut pas dire que les mois à venir n’en seront pas moins « intéressants et délicats ! », a souligné dans l’après-midi à Zagreb le Premier ministre croate Andrej Plenkovic. Son pays exerce, en effet, pour la première fois depuis son adhésion à l’Union européenne, il y a sept ans une tâche délicate : la présidence semestrielle tournante des travaux du Conseil des ministres de l’UE – avant de céder le bâton à un « vieux de la vieille » : l’Allemagne.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *